Il y a trois ans aujourd’hui, un groupe diversifié d’acteurs de la santé et de l’environnement s’est réuni et a décidé d’établir… le Réseau SPE de Madagascar! Ces acteurs ont reconnu la valeur de la collaboration intersectorielle pour augmenter l’accès aux services de santé et renforcer la gestion des ressources naturelles à base communautaire dans les hotspots de la biodiversité de Madagascar et ont voulu créer une plateforme par laquelle ils pourraient se connecter et partager leurs expériences de cette manière holistique de travailler.

En tirant sur une riche histoire des efforts SPE à Madagascar, le réseau s’est engagé à accroître la capacité des organisations sanitaires et environnementales à mettre en œuvre les initiatives collaboratives de SPE en facilitant de nouveaux partenariats intersectoriels, en organisant des ateliers de formation et des visites d’échange d’apprentissage, et en produisant des ressources techniques et des outils pratiques de sensibilisation communautaire. Lorsque le réseau a été créé le 31 juillet 2014, il y avait seulement trois partenariats SPE actifs à Madagascar, touchant environ 40 000 personnes. Aujourd’hui, il existe environ 25 partenariats SPE actifs ou en développement, touchant plus de 135 000 personnes.

Les priorités du réseau au cours des trois prochaines années comprennent la poursuite de soutien pour la croissance et la qualité des initiatives collaboratives de SPE à Madagascar, la compilation et la communication des résultats nationaux de SPE (à la fois quantitatifs et qualitatifs) et pratiques efficaces, et l’engagement avec les décideurs et les bailleurs de fonds pour créer un environnement institutionnel propice pour une adoption plus grande de l’approche SPE. Une consultation stratégique avec tous les membres du réseau SPE nous permet d’affiner notre vision et d’établir un certain nombre de groupes de travail pour faire progresser les initiatives prioritaires, tandis qu’un portail de gestion des connaissances à lancer prochainement facilitera le partage d’apprentissage en plus des ateliers et des échanges.

En regardant en arrière les trois dernières années, nous sommes tellement fiers de ce que les membres du réseau SPE ont réalisé ensemble: relier courageusement les divisions traditionnelles entre les secteurs de la santé et de l’environnement afin d’améliorer efficacement le bien-être des populations et des écosystèmes de Madagascar. Maintenant, nous attendons avec impatience le progrès continu au cours des trois prochaines années et au-delà, comme nous espérons que ce mouvement SPE deviendra un exemple de leadership mondial: faisant avancer le développement durable, l’égalité entre les sexes, les droits reproductifs et la résilience au changement climatique tout en conservant la biodiversité parmi la plus importante du monde.


La campagne #PHEMada3 se trouve sur Twitter.